01 décembre 2006

TOC TOC TOC, qui est là ?

Vous reprendrez bien une tranche de Paroles Plurielles ? Pour ma part, je n'en loupe pas une miette. Le texte qui suit a été écrit rapidement, presque en retard, mais que voulez-vous, on ne fait pas toujours ce qu'on veut. Trop occuppé à travailler du chapeau (ah, elle est bonne) je n'ai pas eu le temps de commenter les productions de mes petits camarades. Puissent-ils m'en excuser.

Consigne :
Ecrire un texte court dont la dernière phrase sera : "Désormais c'est son problème, plus le mien"

Et photo :

***

Surtout, bien rester sur les pavés. Ne pas marcher sur le sable. Non mais... je rêve ! Il était vraiment temps que ça s'arrête ! Un peu plus et je devenais comme lui Lui et ses problèmes, ses névroses, ses manies. Ses TOC ! Allumer la lumière pour vérifier qu'elle est bien éteinte. Revenir sur ses pas quatre fois, cinq fois, dix fois, juste pour s'assurer encore et encore que la porte est bien fermée. Faire une crise quand je ne egarde pas si le congélateur ne s'est pas rouvert tout seul. Et si ce n'était que ça. Ca resterait supportable. Mais non, monsieur cumule ! Il collectionne, il compile, il innove ! Il invente des tares auxquelles les psychiatres les plus doués n'avaient pas pensés. Marcher sur les bandes blanches, contourner les obstacles par la droite, faire le ménage toute la journée, prendre une douche toutes les heures ! Ne pas toucher un objet que quelqu'un a déjà touché, exiger que l'on prépare sa nourriture devant lui, se laver les mains cinquante fois par jour, porter un masque dans la rue ! Ouais, un masque, parfaitement. Pour éviter la contamination. Pendant cette histoire de grippe aviaire, j'ai cru qu'il allait me rendre folle. Je crois que c'est là que j'ai compris que je ne pouvais plus le supporter.

J'ai pourtant tout essayé. Tout. La thérapie comportementale, la psychologie cognitive, la psychanalyse, les cures de sommeil et même l'hypnose. Rien à faire. A croire qu'il se complait dans ses obsessions. Qu'il se pourrisse la vie si il veut, moi j'en ai ma claque. Qu'il en trouve une autre pour supporter ses délires. Moi c'est fini. Je veux fumer une clope quand j'en ai envie, pas en cachette. Je veux boire si je veux. Je veux inviter des amies sans être obligée de supporter son cirque. Non, parce qu'il fallait le voir, avec sa lingette désinfectante, en train d'essuyer tout ce qu'elles touchaient. A cause de lui, Véronique et Dorothée ne me parlent plus. Et ce repas chez mes parents ! J'ai cru qu'il allait faire une syncope. Ils habitent dans le Loir-et-Cher, mais quand même... Et ça c'est rien à côté du sermon de ma mère... la pauvre femme s'est fait des cheveux blancs à cause de moi. Maintenant que je l'ai plaqué, elle pourra vivre centenaire, c'est décidé...

Non mais quand j'y pense. Ce type est complètement malade. Son dernier truc, c'était les ondes nocives, il en voyait partout. Du coup, plus de micro-ondes, plus de portable, plus d'ordinateur. Si je l'avais laissé faire, on s'éclairait à la bougie. Mais sur la fin, il allait vraiment trop loin. Exterminer tous les insectes de la création passe encore, mais tuer les chiens blancs et les chats noirs, c'est trop pour moi. Surtout que les voisins commencaient à se douter de quelque chose. Les vieilles surtout. Je crois même que certaines ont prévenu les flics. Mais je m'en fous. Désormais c'est son problème, plus le mien.

***

En réponse aux futurs commentaires :
  • mon frigo va très bien - seule la D de Sami peut comprendre ;-)
  • non, je ne regarde pas Ca se discute ^^

10 commentaires:

  1. Un mec comme ça, je l'aurais déjà passé par la fenêtre depuis longtemps! Non, rectification, il n'aurait jamais passé ma porte!
    On y croit à ton texte, j'ai eu une fois une malade qui passait les pattes de son toutou à la javel quand il rentrait de promenade, et le dessus des boîtes de conserve avant de les ouvrir...

    RépondreSupprimer
  2. Eh eh! Orion. Mais moi aussi je lave le couvercle des boîtes de conserve avant de les ouvrir. Et TOC!

    RépondreSupprimer
  3. texte un peu long pour un texte court?

    RépondreSupprimer
  4. @ Marie-Aude : rassure-moi! Tu ne les passes pas à la javel pure, puis les rinces pas à grande eau, avant d'enlever l'étiquette, d'essuyer, et enfin d'ouvrir ! Sinon je me mets à croire à la réincarnation!
    Tic-Tac!
    La tactique du toqué tactile qui tocqua le tacot en teck tua le teckel en tachypnée!
    Tic-Toc!

    RépondreSupprimer
  5. paysanheureux05/12/2006 22:34

    Sammy, je reste épaté par la qualité littéraire de ton texte et ton cheminement d'idées pour le moins originales ! Une autre façon de raconter les choses qui me surprend à chaque fois ... Si seulement, je savais écrire comme Toi ou Marie Aude!

    RépondreSupprimer
  6. Je te rassure, Orion. Quoique si je me laissais aller à mes penchants contrariés ...
    Mais enfin, deux gouttes d'eau de javel dans l'eau de nettoyage des salades, tout le monde fait ça, n'est-ce pas? A moins de les acheter en sachet!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis mort de rire Marie-Aude ! Non, tout le monde ne fait pas ça ! En tout cas pas moi : ainsi que ma maman me l'a montré, je m'en tiens au vinaigre !

    Et je ne lave pô le couvercle des boîtes avant de les ouvrir... En fait, la seule obsession que je m'autorise, c'est la vérification compulsive de la porte du congel :-D Mais c'est pas ma faute, j'ai eu des malheurs avec cet engin !!!

    Si Delph retrouve une connexion internet, elle pourra d'ailleurs en témoigner ;-)

    Très jolie tirade Orion ! Moi j'en étais resté à la taque taque tiiiique du gendaaaarme, mais la tienne est encore mieux :-)

    [note pour plus tard : penser de demander à Coumarine de nous faire des consignes avec des contraintes : allitérations, lipogramme... c'est tellement plus amusant de s'imposer des trucs ^^]

    Merci PH :-) Je suis très fier que tu dises "une autre façon de raconter les choses", car c'est exactement ce que j'essaie de faire.

    RépondreSupprimer
  8. C'est quoi ton adresse mail ?
    merci pour ton petit message chez moi :)

    RépondreSupprimer
  9. Cela m'a bien fait rire...
    Du vinaigre pour la salade of course !
    Et je rince le dessus des boîtes.

    Pour le reste je ne suis pas une fêe du logis, mais on s'en fout non ?

    RépondreSupprimer
  10. @Florence : mais de rien :-) Tu as ta réponse je crois ;-)

    @Fauvette : merci de ton passage. Je crois que je suis le seul à NE PAS nettoyer le dessus des boites alors ? Fée du logis, bah oui, tu as raison, faut pas exagérer sur ces choses là. Après on résiste plus aux crobes. (ouais, les mi-crobes, c'est pour les gosses)

    RépondreSupprimer

Le formulaire qui apparaitra suite à votre commentaire est destiné à vérifier que vous êtes bien un être humain. Si vous avez quelque chose à dire, allez-y ! Si vous êtes un robot, bonne chance pour le test =)