20 août 2007

Buffon mettait-il du vernis à ongles ?

Connaissez-vous le service Google recherche de livres ? Le contraire serait étonnant, car voilà une initiative qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive, fussent-elles virtuelles. Le projet consiste plus ou moins à numériser quelques millions d'ouvrages stockés par les bibliothèques américaines du monde entier. Branle-bas de combat dans les milieux autorisés à penser, éditeurs, auteurs et tous ceux qui avec les livres font leur beurre. Personnellement, je n'arrive pas à me convaincre que numériser un exemplaire de L'histoire naturelle de Buffon puisse porter préjudice à un auteur mort depuis plus de deux-cents ans, ni à un auteur pas encore mort, ni aux très-hautes institutions bibliothécales françaises, louée soit la BNF, amen.

Mais la question du jour n'est pas là. Comme je recherchais le livre cité ci-avant, non pas pour me livrer à un travail de sape de notre belle culture française, mais plutôt pour me cultiver à peu de frais, je suis tombé sur rien de moins que la main aux ongles vernis et manucurés en train de le numériser.


La lisibilité du texte en pâtit indéniablement, mais l'image en valait la peine, non ?

Quoi qu'il en soit, Buffon, c'est bon, mangez-en lisez Buffon, le style précieux et chantourné de la langue du XVIIIème décrivant les us et coutumes du hérisson ou du castor sont d'une lecture délicieuse. Et Georges-Louis Leclerc de Buffon est né à Montbard, ce qui n'est certes pas une raison suffisante pour le lire, mais néanmoins nécessaire pour que je m'intéresse au personnage !

8 commentaires:

  1. Et le doigt rose ?... Alien ? Amanda Lear ?...
    Le mystère reste obscur...
    Kiki :-)

    RépondreSupprimer
  2. Pour répondre à ta question initiale, je dirai qu'étant donné qu'au 18e siècle, les hommes portaient bien les cheveux longs et des chaussures à talon, il n'est pas impossible que Buffon portate alors du vernis à ongles...

    RépondreSupprimer
  3. les doigts de Buffon en photo!!! y'a que chez Sammy qu'on voit ça!!!

    RépondreSupprimer
  4. En allant voir cette video, tu admettras qu'il est possible de trouver un morceau de doigt coincé entre deux pages relatives au cochon d'Inde (tant qu'il ne s'agit pas d'Octave l'octodon, tout va bien ;-) )

    RépondreSupprimer
  5. je comprends absolument la raison suffisante qui consiste à lire Buffon à partir de Montbard.
    Ravie d'avoir découvert ce blog!

    RépondreSupprimer
  6. paysanheureux23/08/2007 09:00

    J'ai éclaté de rire en découvrant la page ! Sans doute est ce un clin d'oeil à l'auteur en mettant un brin de vie sur sa page !!!
    Cet gestion des droits d'auteur est parfois excessive, surtout pour des auteurs disparus. La culture reste un domaine privilégié aux yeux de certains, qu'il ne faut pas partager... Pourtant, la rendre accessible à tous est un moyen d'apprécier le niveau de civilisation !

    RépondreSupprimer
  7. paysanheureux23/08/2007 09:01

    "Cette gestion"... Du danger de poster sans relire...

    RépondreSupprimer
  8. Kiki, tu crois vraiment qu'Amanda Lear le sait (lire) ? :-p

    Sans rire, le doigt rose appartient à un gant de la même couleur, et sert à ne pas abimer les vieux livres.

    Miss Alfie, portate, vraiment ?

    Ben oui Tilu ! Mais c'est vrai que j'aurais peut-être dû mettre une photo (d'époque) de l'honorable personnage...

    Je te reconnais bien là Christelle, toujours le p'tit truc complémentaire qui illustre bien le sujet ! Bravo !

    Serriere, tu viens via Kiki et RV ? Ravi de ta visite !

    Paysanheureux, je suis tout à fait d'accord avec toi ! Ton commentaire apporte un mot de la fin tout à fait pertinent ! :)

    RépondreSupprimer

Le formulaire qui apparaitra suite à votre commentaire est destiné à vérifier que vous êtes bien un être humain. Si vous avez quelque chose à dire, allez-y ! Si vous êtes un robot, bonne chance pour le test =)